Archives pour la catégorie CULTURE

LE PARLER MALGACHE …

Le malgache (malagasy) est la langue nationale de la République de Madagascar. Elle représente la plus occidentale de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes. Plus précisément, elle appartient au rameau dit << Grand Barito >>, dont les langues sont parlées à Kalimantan, la partie indonésienne de l’île de Bornéo, dans l’actuelle région de Banjarmasin, et comprennent notamment le ma’anyan, le samihim, le dusun deyah etc., mais aussi par des populations surnommées « nomades de la mer, les Bajau. Dans cette région, la langue dominante est aujourd’hui le malais, qui appartient à un autre rameau malayo-polynésien. Lire la suite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Malgache

L’évolution et la réalité de la langue malgache sont indissociables de l’Histoire de Madagascar. Lire la suite : http://www.gasikara.net/Tenigasy.htm
Découvrez :   bibliomonde    madagascarlibrary

LES ORIGINES DU LANGAGE

1. Qu’est-ce que le langage ?

La communication n’est pas le propre de l’humain. Les animaux communiquent entre eux de miltiples manières : la luciole mâle avertit la femelle de sa présence par des signaux lumineux ; le loup adopte des postures particulières (position des oreilles, de la queue), pour montrer sa soumission à un dominant. Les oiseaux utilisent des chants différents pour signaler leur présence à un congénère ou séduire une partenaire. Les singes vervets utilisent des cris d’alerte différents pour signaler au groupe la menace d’un serpent, d’un aigle ou d’un léopard.

Mais quelle est donc la différence entre cette communication animale et le langage humain ?

Les critères de définition du langage humain varient selon les auteurs, mais tous s’accordent sur un petit nombre de caractères distinctifs. 

- La créativité : le langage humain a la capacité d’exprimer un nombre de signification quasi illimité, alors que la communication animale se limite à quelques messages stéréotypés (appel, alerte, demande, etc.). La fameuse « danse des abeilles » n’a qu’une seule fonction : indiquer aux ouvrières de la ruche où se trouve de la nourriture. Le langage humain permet de décrire des objets, des situations, de raconter des histoires sans fin… Cette créativité résulte elle-même de deux autres particularités.

- Le langage est construit à partir d’unités élémentaires (de sons et de sens) qui s’assemblent pour former des milliers de mots et de phrases. C’est ce que les linguistes appellent la « double articulation du langage ».

- La représentativité est un autre caractère fondamental du langage humain. Un mot n’est pas simplement un signal (comme un cri, une posture, un geste) qui exprime une émotion (colère, peur) ou une sollicitation (« attention danger ! », « donne ! », « pars de mon territoire ! »). Le langage repose sur des signes arbitraires qui renvoient à des représentations du monde. Par une phrase simple comme « Jules est à Marseille », je peux représenter un objet, une personne et donner des informations sur leur situation.

2. Quand est-il apparu ?

Dans les années 80, la thèse d’une émergence très récente du langage a prévalu. Le langage serait apparu avec Homo sapiens il y a 150000 ans environ. Cette hypothèse s’appuyait notamment sur l’étude de l’appareil vocal (larynx, pharynx, tractus vocal) et montrait que ni l’anatomie des australopithèques, ni celle des Homo erectus ne permettaient d’articuler des sons. On en déduit que seul Homo sapiens avait pu parler.
L’avènement récent du langage semblait confirmé par l’apparition concomitanta d’autres phénomènes culturels survenus vers – 100000 ans : l’art, les sépultures, l’accélération des innovations techniqueq. Autant de signes de présence d’une capacité symbolique qui aurait accompagné le langage.

Depuis les années 90, des arguments en faveur d’une apparition bien plus lointaine du langage ont été avancés. Des études plus précises sur l’appareil vocal ont d’abord montré qu’ Homo erectus pouvait tout de même articuler une palette de sons identique à celle d’un enfant de deux ans. Or, avec quelques phonèmes, on peut déjà produire un vocabulaire assez varié. De plus, l’anatomie de l’appareil vocal n’est pas un argument décisif. Car on peut envisager l’existence d’un langage gestuel, sans parole, comme l’est la langue des signes.

Des recherches sur l’anatomie du cerveau suggèrent également de reculer les dates d’apparition du langage. Depuis – 2,5 millions d’années jusqu’à aujourd’hui, on constate, chez tous les Homo, une augmentation continue de la taille du cortex frontal et temporal, là où sont centralisées les activités de conceptualisation, de planification et de langage. Ralf Holloway a repéré sur un crâne d’ Homo habilis la présence embryonnaire de l’aire de Broca, une des zones cérébrales de production du langage.

Enfin, certains auteurs pensent que les techniques employées par Homo erectus (invention du feu, fabrication de bifaces et d’habitats) impliquent des capacités mentales et sociales (symbolisation, planification d’activités) pour utiliser le langage articulé.

3. Quel langage parlaient les premiers hommes ?

Je vous invite à lire la suite :  ICI   emoticone

    



Auteur: Tritriva

tritriva1

BIENVENUE DANS MON BLOG BONNE VISITE

pervenche2.jpg

pervenche2.jpg

im18579.gif

im18579.gif

poinsettia

poinsettia

fleuranime083.gif

fleuranime083.gif

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

L’AMOUR

Même si l'amour Ne serait pas pour toujours... Espérer et de croire... Pas au simulacre, Mais au miracle. Car l'amour est sacré, L'amour peut sauver Une âme qui déambule, Un esprit qui recule, Et la vie sera meilleure... Et l'amour deviendra... le bonheur. DadaRabe St Pierre et Miquelon 17/08/07

naturearbres002.gif

naturearbres002.gif

colombe.jpg

colombe.jpg

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

minifrance.gif

minifrance.gif

plongee.gif

plongee.gif

bwmadab1.jpg

bwmadab1.jpg

IANAO NO MAHALALA (Poème de DadaRabe, Marseille 22/08/01)

Ry hany tanindrazako! Tsy foiko sy malala! Raha nandao anao aho, an-taona maro izay, Tsy hoe ninia nikimpy na koa tsy nahalala, Ny ratra sy ny fery na ny ady mahamay, S'ireny fijaliana, Ireny fahoriana, Ireny fihafiana, Izay nitomaniana. Ry tany tiako indrindra, narary anie ny foko, Raha sendra ny tsy fidy, ka ho any an-tsesitany; K'ireny ranomaso, nilalotra toloko, Niniako nampanginina na hila tsy ho lany, Fa mafy ny mitady, Manangana ny ho avy, Fa ts'isy vavahady, Misokatra sahady. Dia nifandimby teny ny andro sy ny volana, Toa efa hody ventiny ny rano nantsakaina, Kinanjo tsy nampoizina fa misy foana ny olana, Mitady hanembatsembana ilay maraina andraina; Te hody aho na androany, Raha azo atao izany, Fa saingy nofy ihany, Ny foko toa tomany! Misy ny milaza fa efa nanadino anao ny foko tia, Nolazainy koa fa efa natakaloko ny hafa hono ianao! K'aleoko miampify, mandositra anao aty lavitr'aty, Minia tsy mahatsiaro ary manadino, nahita vaovao! Ry Madagasikara! Ianao no mahalala, Ny foko anie tsy hiala, Fa tia toy ireny adala.

HAFATRA HO ANTSIKA MIANAKAVY ( DadaRabe 02/12/2000 )

Ho antsika mianakavy, Tiako ho marihina sy ambara fa : 1-TSY MISY INTSONY ANDEVO, tsy misy andevo fa SAMY OLON'AFAKA daholo isika mianakavy. 2- TSY MISY AMBONY SY AMBANY ISIKA, samy olona mikatsaka ny mahasoa eto ambonin'ny tany. 3- TSY MPIFAHAVALO ISIKA. Aoka re tompoko tsy hifanipaka toy ny valala an-karona isika mianakavy, fianakaviana iray ihany anie isika é! Samy olombelona feno isika mianakavy, samy manan-drà mikoriana, samy tera-dray aman-dreny. O! rey vahoaka, aza entim-po fa ny fo anie rano mafana é! Tsy manan-kambara aho ankehitriny fa anjaran'ny tsirairay no mandinika. TRAFO-KENA OME-MAHERY KA AM-BAVA HOMANA AM-PO MIERITRA. DADARABE " Izao tontolo izao ho an'ny Malagasy "
avril 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Mon cours de français |
essai09 |
Un amour de "Pékinoise" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ghadalam
| journal-de-lulubie
| Mes passions de ptit dragon